location saisonnière à Chauconin-Neufmontiers

7 questions au sujet de la location saisonnière

Vous n’êtes pas sans savoir que différents types de location existent. Vous pouvez bien entendu proposer votre logement en location de longue durée, avec ou sans meubles. De la même façon, vous pouvez envisager de proposer votre maison ou appartement à des locataires de passage, dans un cadre touristique. Cette démarche porte le nom de location saisonnière. Celle-ci comporte bien évidemment des spécificités, des avantages et des inconvénients. Voici les 7 questions que vous devez vous poser avant de vous lancer dans la location saisonnière à Chauconin-Neufmontiers !

1. Pratiquer la location saisonnière à Chauconin-Neufmontiers, ça veut dire quoi ?

Une location saisonnière à Chauconin-Neufmontiers se traduit tout simplement par la location de son appartement ou maison pour une période courte. Cette période est comprise entre une nuit et plusieurs semaines. Le terme « saisonnier » est destiné en premier lieu à désigner une occupation de type touristique lors de la haute saison. Que ce soit en été pour la plage, ou en hiver pour la montagne, votre location saisonnière se doit à minimum d’être meublée. Pour en savoir plus sur les différents types de location, rendez-vous dans notre article de conseils.

2. Quelles sont les démarches à entreprendre en location saisonnière ?

A l’inverse d’une location classique, les étapes de mise en location entrant dans un cadre touristique comporte des spécificités. Celles-ci sont principalement dues aux démarches particulières que vous devez entreprendre en fonction de votre situation :

  • La location de votre résidence principale : vous devez forcément en être le propriétaire, à défaut, obtenir le consentement écrit du propriétaire et limiter la location du bien à de moins de 4 mois par an.
  • Est-ce possible de faire de la location saisonnière toute l’année ? Oui, c’est possible, à condition de vous déclarer auprès de la mairie de la commune, de la copropriété, et des impôts. Ceci est notamment le cas de figure d’un investissement immobilier.

Par ailleurs, certains diagnostics immobiliers restent de rigueur dans le cadre d’une location saisonnière. En revanche, le DPE (diagnostic de performance énergétique) n’est à présenter qu’à partir de 4 mois de location.

3. Comment les revenus locatifs sont-ils imposés ?

A l’inverse d’une location de longue durée générant des revenus fonciers, les revenus une location saisonnière à Chauconin-Neufmontiers est considérée sont imposés comme des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). En effet, considéré comme une activité commerciale, les bénéfices générés par location saisonnière sont donc imposés suivant un régime d’imposition selon votre statut qui est déterminé comme suit :

  • Des bénéfices inférieurs à 32 100 euros par an, l’imposition se fait selon le régime micro-BIC, comprenant 50 % d’abattement forfaitaire destinés à couvrir vos charges. 
  • Avec un bénéfice d’au delà de 32 100 euros par an, l’imposition se fait au régime réel avec la possibilité de déduire vos charges de vos revenus.

4. Faut-il limiter le nombre d’occupants dans le logement ?

Ce n’est nullement une obligation, cependant, limiter le nombre d’occupants dans votre logement à location saisonnière est tout à fait dans votre intérêt.

Cela permet de définir un nombre limite d’occupants à ne pas dépasser selon les capacités du logement. A cet effet, dans le cadre d’une location touristique, l’ensemble des équipements et installations est destiné à satisfaire les besoins d’un certain nombre d’occupants. Cela comprend : le nombre de lits, de draps et de coussins, d’assiettes et de couverts…

Evidemment, le fait d’instaurer une limite d’occupants vous permet d’éviter les mauvaises surprises tout en préservant l’intégrité du bien.

location saisonnière à Chauconin-Neufmontiers

5. Une assurance est-elle obligatoire pour une location saisonnière ?

Dans un point de vue légal, non, il n’existe pas d’obligation d’assurance dans le cadre d’une location saisonnière à Chauconin-Neufmontiers. En revanche, comme dans le cadre d’une location classique, l’occupant est tenu de souscrire à une assurance le couvrant le long de son séjour. 

6. Peut-on faire gérer sa location touristique par un professionnel ?

Faites bien attention, une location saisonnière est très particulière. En vue des durées de location relativement courtes et des entrées et sorties constantes et répétitives de nombreux occupants, vous serez constamment sollicité.

Si vous ne souhaitez pas avoir à gérer cette activité, en plus de votre travail ou même à la place d’aller vous-même en vacances, il vous est tout à fait possible de faire appel à un professionnel pouvant tout gérer à votre place.
Il pourra prendre en main :

  • l’accueil des locataires
  • la visite du logement
  • veiller au grain en ce qui concerne le ménage
  • répondre aux questions des clients potentiels, etc.

7. À quel moment devez-vous demander le versement du loyer ?

Il revient au propriétaire de fixer le tarif d’une location saisonnière. De même, libre à lui de décider également du mode de règlement et du moment où le paiement doit être fait. Il est également possible de mettre en place un acompte à la réservation. Le versement du loyer peut alors se faire avant l’arrivée des locataires ou encore une fois qu’ils aient pris possession des clés.

Walter LIGOT

Agent immobilier sur le secteur de Chauconin-Neufmontiers depuis 10 ans, je me suis lancé dans l’ouverture de notre 3eme agence immobilière afin d’accompagner nos clients avec une toute autre manière de procéder. Consciencieux et rigoureux, je transmets mon dynamisme et ma ténacité à mon équipe pour etre toujours performant pour vous servir. Votre satisfaction est notre objectif et une récompense au quotidien.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *